Relation Of The Discovery And Conquest Of The Kingdoms Of

Relation Of The Discovery And Conquest Of The Kingdoms Of


Relation Of The Discovery And Conquest Of The Kingdoms Of Peru ❰KINDLE❯ ❄ Relation Of The Discovery And Conquest Of The Kingdoms Of Peru Author Pedro Pizarro – Larringtonlifecoaching.co.uk A la fin de , Francisco Pizzaro entreprend la conqu te du P rou avec cent quatre vingts soldats et une trentaine de chevauxC est le d but d une pop e et la d couverte d une civilisation fabuleuse, cru A la fin de The Discovery Kindle Ò , Francisco Pizzaro entreprend la conqu te du P rou avec cent quatre vingts soldats et une trentaine de chevauxC est le d but d une pop e et la d couverte d une civilisation fabuleuse, cruelle et organis e l exc s A Cuzco, capitale et centre du monde, se c l bre le culte du Soleil Pr tres et vierges participent des c r monies sacrificielles Et les Incas go tent aux p ch s les plus Relation Of ePUB ↠ odieux et font tout ce que le d mon leur inspireMais c est l or qui captive, enfi vre les conquistadores Les Espagnols d couvrent blouis, les richesses accumul es par les Incas Non seulement les tr nes, les couronnes, les statues sont en or, mais aussi les objets les plus usuels, les vases, la vaisselle, les brodequinsEt Pedro Pizzaro, le chroniqueur, s merveille des langoustes d or pareilles celles que produit la mer et d autres animaux oiseaux, couleuvres, araign es, l zards Of The Discovery ePUB ✓ sculpt s dans l or brutDe toutes les chroniques consacr es au P rou par les conquistadores eux m mes, celle de Pedro Pizarro, cousin du conqu rant et t moin essentiel couvre la p riode la plus longue de.


10 thoughts on “Relation Of The Discovery And Conquest Of The Kingdoms Of Peru

  1. Yann Yann says:

    Le seizi me si cle Moins de dix ans apr s la conqu te de la nouvelle Espagne, l actuel Mexique, par Hernan Cort s, Francisco Pizzaro est Tol de pour rencontrer le roi Charles Quint Du sud de la province de panama o il a s journ parviennent les bruits d un empire fabuleux regorgeant d or instruit des d boires de Cort s, il veut s assurer que le roi lui en confiera l administration s il parvient en faire la conqu te Ayant obtenu la garantie d sir e, il se dirige au sud, Trujillo, petit Le seizi me si cle Moins de dix ans apr s la conqu te de la nouvelle Espagne, l actuel Mexique, par Hernan Cort s, Francisco Pizzaro est Tol de pour rencontrer le roi Charles Quint Du sud de la province de panama o il a s journ parviennent les bruits d un empire fabuleux regorgeant d or instruit des d boires de Cort s, il veut s assurer que le roi lui en confiera l administration s il parvient en faire la conqu te Ayant obtenu la garantie d sir e, il se dirige au sud, Trujillo, petite ville d Estr madure dont il est originaire, pour motiver ses fr res, cousins et neveux l accompagner dans cette grande aventure, o les dangers et les r compenses seront la hauteur de leurs d vorantes ambitions Parmi ceux du voyage, son neveu Pedro, qui sera l auteur de la pr sente relation.Lorsque les conquistadores d barquent sur la c te du P rou, un territoire bien plus vaste que le pays qui porte aujourd hui le m me nom, les indig nes apprennent tr s rapidement qu en d pit de leur petit nombre, les espagnols sont de redoutables guerriers Ils vont bient t peser sur la crise politique qui agite le pays En effet, l Inca Atahualpa est en rivalit avec son demi fr re Huascar, h ritier l gitime du Tahuantinsuyu, l empire inca de leur p re Huayna Capac, et a r ussi le faire prisonnier Lorsqu il apprend que des trangers sont arriv s, mont s sur des animaux bizarres, il va leur rencontre Cajamarca, avec hauteur et m pris, entour de tout l apparat de sa cour Par un coup d audace exceptionnel, les espagnols vont se rendre ma tre de la personne d Atahualpa, et le ran onner En un temps record, venant de tout l empire, est rassembl une quantit d or qui d passe l entendement, l quivalent d une pi ce enti re remplie la hauteur d un homme.Ce point semble tre l acm de la fortune des espagnols En d pit du paiement de la ran on, Atahualpa sera assassin D apr s l auteur, l inca aurait commandit l assassinat de son demi fr re d tenu en captivit par ses g n raux, mais aurait t la victime de la malveillance d un interpr te indien des espagnols, lequel aurait t amoureux d une des femmes de l empereur Les espagnols se r partissent alors les terres et leurs revenus, de m me qu ils partagent le butin de la ran on Mais leurs compatriotes qui arrivent en renfort, conduits par Diego de Almagro, il ne laisse rien, plantant le germe d une querelle qui allait bient t se vider dans le sang et la fureur En effet, les espagnols, au lieu de s entraider pour contrebalancer la faiblesse de leur petit nombre, vont se d chirer dans des luttes fratricides, en particulier la bataille de Las Salinas Francisco Pizzaro et Diego de Almagro trouveront la mort Lorsque Gonzalo Pizzaro prend son tour le titre de gouverneur, il lui faut cette fois affronter le vice roi d Espagne, Blasco Nu ez de Vela, arriv pour mettre de l ordre dans la nouvelle colonie pas question pour les conqu rants d abandonner la possession de ces terres qu ils veulent transmettre perp tuellement leur descendance, eux qui ont su sang et eau pour les acqu rir Ils se rebellent donc, mais apr s des premiers succ s, doivent s incliner devant les succ s de la couronne, qui mettra aussi un frein ses exigences, et satisfera en grande part celles des colons La relation de Pedro Pizzaro, qui a assist tous les v nements qu il raconte, est pleine de la m le loquence de l ancien soldat, qui ne s embarrasse pas de prolixit , mais conte les v nements avec pr cision, insistant sur les circonstances, les enjeux et les sentiments qui agitaient les hommes qu il a c toy Il ne manque pas de faire des commentaires sur les aspects de la culture inca, dont la valeur et l int r t est inestimable C est une lecture haletante, qui se lit d une traite, et sans efforts


  2. Elisa Elisa says:

    El lenguaje espa ol escrito del siglo XVI deja mucho que desear en cuanto a claridad y orden de ideas Es lamentable que esta edici n no haya cambiado el texto al espa ol moderno, porque se pierde bastante el sentido y la l gica de la narraci n A n as , se pueden rescatar algunos eventos hist ricos de importancia Pero el encanto de la historia se pierde con el nulo talento de contarla que tiene Pedro Pizarro.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *